Depuis quelques temps je ne poste plus rien.
Malgré l'envie, malgré le besoin, malgré le manque que ça engendre. Je commence un texte, embraye sur une idée de poème, commence un 2e texte, bazarde le poème, en recommence un autre, ... pour finir par tout effacer en me rendant compte que j'ai lâché les fils, que mes idées sont parties trop loin, telle la grappe de ballons de base ...

alors du coup je reste muette ...

et le titre c'est parce que je suis en train de lire le bouquin de JSF dont je sais plus qui avait parlé dans les comms il y a quelques temps. (et du coup je me rends compte qu'il y a un tas de trucs, normaux pour moi, qui ne sont pas "donnés" à tout le monde, et je ne sais plus s'il faut "les" plaindre ou "les" envier ... )